La Crinière Blonde, c'est fini.

Septembre, c'est la rentrée. Et à l'heure où beaucoup en profitent pour entamer de nouveaux projets, j'en clôture un. La Crinière Blonde, c'est fini. Et si j'ai tant tardé à annoncer ce que vous pouviez deviner après 9 mois d'inactivité, c'est parce que c'est une décision qui a été difficile à prendre et encore plus à annoncer. Le dire publiquement, c'est rendre ça réel. C'est qu'il n'y aura plus de retour en arrière. Et même si je suis sûre de moi, j'ai quand même une petite boule dans la gorge en tapant ces lignes.

La Crinière Blonde, ça a été une formidable aventure. Au départ, un tout petit blog sur lequel je passe des heures à écrire avec passion pour un résultat, il faut le dire, médiocre. Un nom à coucher dehors, aucun esthétisme, peu de vues et quelques commentaires parfois incisifs. Mais au milieu de tout ça émerge un petit lectorat intéressé par la direction que je prends et qui m'aide à préciser ma ligne édito. J'en veux plus, je rêve plus grand. J'efface tout et je recommence. C'est la naissance de la Crinière Blonde, qui grandira avec moi durant 7 ans.

Ce projet, c'est mon bébé, ma fierté, ma passion ! Je me renseigne sur la mise en page d'un blog, sur les notions de balisage HTML, sur comment améliorer mon référencement. Je note toutes mes idées d'articles, je découpe des pages de magazines, je creuse, je réfléchis, je discute, je fais des millions de recherches sur le net, je lis, même des études scientifiques en anglais ! Puis je passe des heures à trier et rassembler les informations, à vulgariser, à chercher le bon ton, à raturer pour être enfin satisfaite de mon article. Je me mets la pression, je travaille tard le soir, entre les cours ou après le boulot. C'est un travail énorme, couplé à la gestion des réseaux sociaux associés. Mais j'adore le faire : écrire, c'est ma passion. Et je ressens une telle excitation à chaque publication ! J'ai si hâte de lire vos réactions et je suis si fière quand vous aimez, commentez et partagez ! C'est grisant !

Au final, La Crinière Blonde, ce sera 94 publications, des articles viraux qui feront 36 000 vues et jusqu'à 400 partages sur les réseaux sociaux, des opportunités exceptionnelles (être invitée sur des évènements, me faire des contacts professionnels), des partenariats, beaucoup d'apprentissages (sur les chevaux, sur l'écriture, sur le web, sur moi), de nouveaux réseaux (en particulier ma communauté Instagram que j'aime si fort !) et pleins de belles rencontres... Il y a de nombreuses fois où je me suis sentie dépassée par ce succès. Je disais plus haut que le blog a grandi avec moi, mais il a aussi grandi avec et grâce à vous, et m'a fait grandir. Merci de m'avoir accompagnée toutes ces années. Merci de m'avoir encouragée et soutenue. Merci d'avoir donné vie à ce projet. Merci d'avoir fait de cette aventure ce qu'elle est. C'était complètement fou.

Et c'est parce que je me sens si pleine de gratitude que je me devais de revenir vous donner le mot de la fin. Car si je m'attarde aujourd'hui sur la joie que m'a apporté ce blog, tout n'est pas toujours rose dans la vie. Début 2021, des événements personnels m'ont bouleversée et laissée sans énergie ni envie pour mes loisirs (d'où l'arrêt si soudain de ce blog). Et comme cela se produit souvent après un épisode difficile, cela a remis beaucoup de choses en perspective dans ma vie. Une fois le temps de la guérison venu, je me suis aperçue que le blog ne me convenait plus. Je suis arrivée au bout du chemin avec La Crinière Blonde et il est temps pour moi d'évoluer vers de nouveaux projets.
(Je mentirais en disant que les petites désillusions n'ont pas aidé à faire pencher la balance en faveur de cette décision : le revers de la médaille du succès de certains articles a été les nombreux plagiats que j'ai subi. Quand on met toute son âme dans un projet, c'est chaque fois une atteinte en plein cœur. En plus de la colère, la frustration s'en est mêlée en constatant que ces pillages étaient souvent commis par des professionnels ou des blogueurs/influenceurs plus connus que moi. Non seulement mon travail était volé, mais en plus il leur rapportait plus de succès, tandis que ma popularité stagnait.)

Le temps est donc venu pour moi de tourner la page... et de rêver plus grand. Toujours plus grand, pour qu'on ne puisse plus m'atteindre. 9 mois d'absence ici et, enfin, en pensant à la suite, mon clavier recommence à me démanger. L'envie d'écrire et de partager est toujours là. Mais je veux sortir du cocon de ce blog. Me défaire de son format limitant et adolescent. Ne plus rédiger seule dans mon coin mais vous rencontrer. Vous parler, dans tous les sens du terme. Donner une autre dimension à mon travail. Mais tout cela demande du temps. De la réflexion. De l'organisation. Des moyens. Les idées fourmillent et je les trie et les nourris patiemment.

Ce n'est donc pas un adieu, mais plutôt un au revoir.
Merci encore à vous. Merci à La Crinière Blonde pour tout ce qu'elle m'a apportée.
Peut-être reviendrai-je ici vous dire où s'écrit la suite...

En attendant, prenez soin de vous !


Marylou



Share:

0 Cavaliers ont dit