24 déc. 2017

10 faits qui prouvent que ton cheval est ton bébé...

Pour un cavalier, son cheval, c'est un peu son sang, sa vie (sans exagération aucune, bien sûr). Mais ne dit-on pas qu'un cheval sans cavalier est toujours un cheval alors qu'un cavalier sans cheval n'est plus que l'ombre de lui-même redevient un simple humain ? Notre cheval on l'aime, on le chouchoute, on lui sacrifie tout car on sait bien que sans lui, il nous manque une partie de nous-même. Oui, c'est bien notre bébé et pour les sceptiques, voilà 10 faits qui le prouvent:



1. Quand tu as annoncé que tu allais acheter un cheval, ton entourage était partagé ("tu es trop jeune, est-ce que c'est le bon moment ? Tu veux vraiment t'engager sur si longtemps ?..."). Mais une fois arrivé, tout le monde veut le rencontrer, le papouiller et demande ce qu'il faut lui acheter.

Tête bizarre bébé.
La tronche de ton cheval face à la moitié de ta famille, ces
inconnus réunis en demi-cercle devant son box et qui veulent le toucher. 


2. Tes parents gardent désormais tout leur pain sec, leurs pommes, leurs carottes pour ton "grand bébé".

Carotte pour cheval.
Qu'ils mettent d'office dans ta main, dans ton sac, dans ta voiture pour
ne pas que tu les oublient, PARTOUT.


3. Tu ne recules plus devant aucune concession pour assurer le bien-être de Pompom.
Manger des pâtes pour nourrir son cheval.
Manger des pâtes pendant 3 mois pour lui acheter
une nouvelle selle mieux pour son dos ? Ok !


4. Tu lui donnes des surnoms mièvres, dégoulinants d'amour et ridicules à n'en plus finir sans jamais avoir honte.
Surnoms ridicules pour poney.
Plus c'est honteux, mieux c'est ! Hein "Poupoudamourbébéàsamère" ?


5. Tu sais au fond de toi que ce n'est pas vrai, mais ça ne t'empêche pas de penser que ton cheval, c'est le plus beau de toute la terre.
Mon cheval est le plus beau.
Moi, quand je dis que ma trottinette est plus belle à regarder trotter que Totilas.


6. Comme une vraie mère, tu t'inquiètes de toutes les premières fois, pour le moindre bobo, le moindre changement...: est-ce qu'il ne va pas avoir trop froid pour sa première nuit dehors ? Est-ce qu'il va se faire des copains dans ce troupeau ? Est-ce qu'il ne va pas m'en vouloir si je ne passe pas lui donner ses carottes ? Il est un peu panard, sa locomotion ne va-t-elle pas se dégrader jusqu'à ce qu'il devienne infirme ??
Stress maladie cheval.
Ton état quand on t'annonce simplement qu'il tousse
et que tu penses à une triple pneumonie.


7. Tu prends désormais plus de plaisir à faire du shopping pour lui que pour toi. Pire, tu culpabilise même quand tu utilises ton argent pour autre chose que pour lui.
Comment gérer son argent quand on a un cheval.
La gestion de ton budget depuis que tu as un cheval. Basiquement.


8. Il t'arrive régulièrement de décliner des sorties et autres propositions car tu dois t'occuper de Poney.
Je ne peux pas me passer de mon cheval.
Quand tes potes te disent que tu peux bien te passer de lui pour UNE soirée.


9. Depuis que tu es propriétaire, tout le monde y va de son petit conseil sur comment tu devrais monter, comment tu devrais t'occuper de Pompon, quel matériel utiliser... 
Ces gens qui jugent ton équitation.
Quand tu écoutes la 3ème personne différente qui te donne des "conseils"...

Mauvais conseils d'équitation.
... ta réaction au bout de la 10ème...


10. Comme une mère, tu as choisi ton statut de propriétaire, tu as choisi d'avoir ce cheval, tu en rêvais même donc de facto, tu es censée être toujours heureuse et ne jamais te plaindre face à tout le bonheur qu'il t'apporte.
Etre propriétaire d'un cheval, c'est toujours du bonheur.
Deuxième colique de Pompom, toujours un dimanche férié. Tout va bien, tu l'aimes.
(Le compte en banque de ton véto aussi)



Alors, toi aussi ton cheval c'est ton bébé ?



3 commentaires:

  1. Depuis que j'ai testé le lever à 3h du mat' pour aller à boire au Bébé poney, je peux confirmer, un cheval c'est comme un bébé. Sauf que c'est un bébé qui grandit pas : même à 20 ans, ça reste ton bébé :-) Et joyeux Noël avec plein de cadeaux pour ton bébé sous le sapin alors !

    RépondreSupprimer
  2. et mince je me reconnais sur quasi tous les points ... est ce grave ?

    RépondreSupprimer