12 janv. 2016

Tu sais que tu as commencé l'équitation jeune quand...

Je déclare les publications de 2016 ouvertes ! Une nouvelle année commence, tout le monde partage ses bonnes résolutions et les cavaliers semblent résolument tournés vers l'avenir avec ce qu'ils feront et ne feront pas cette saison... Mais comme sur ce blog, on aime bien prendre les choses à contre-pied, je vous propose plutôt un petit retour vers le passé tout en joie et bonne humeur pour bien commencer cette année qui, j'espère, sera excellente pour vous tous et toutes !



Il était une fois à une époque fort lointaine (enfin une vingtaine d'années quoi), une Petite Crinière Blonde en Brosse (c'était plutôt un carré enfaite... avec des couettes) déjà contaminée par un virus appelé "la passion de l'équitation". Après moult chevauchées estivales sur des fidèles destriers aussi impétueux qu'un troupeau de palourdes et durant lesquelles le virus a fini de couver tranquillement, la fièvre s'est finalement déclarée à l'âge de 8 ans: il fallait impérativement inscrire La Crinière dans un centre équestre ! Eh oui, comme de nombreux cavaliers je suis tombée dedans étant petite et avoir commencé aussi jeune m'a permis de vivre des choses extraordinaires qui doivent tellement manquer à ceux qui ont commencé à l'adolescence, ou pire, à l'âge adulte... Comment est-ce possible d'avoir une expérience équestre complète si tu n'as pas jamais fait un épervier à cru sur un shetland ?! Moi qui ait longtemps pensé que tous les cavaliers sans exception avaient grimpé les échelons shetland - poney - cheval (la promotion !). C'est d'ailleurs à ce genre d'anecdote qu'on reconnait les cavaliers précoces car on sait que tu as commencé l'équitation jeune quand:


  • Tu n'as jamais rêvé du prince charmant mais toujours du cheval blanc. Les garçons avaient le charme d'une crotte de nez, tu t'en foutais de savoir si Marie allait vraiment faire un bisou à Kévin à la récré, toi, t'avais poney le soir. Bon par contre des années plus tard, avec les hormones, t'as révisé ton jugement sur les crottes de nez tout ça...
  • Tu t'es dit pendant longtemps que tu ne passerais JAMAIS à cheval, ces grands machins terribles, si grands, si forts et réservés aux adultes et aux pros. Et puis un jour, tu t'es mise à trépigner pour absolument monter dessus (là par cours j'ai un doute sur le rôle des hormones...?).
  • Tu as piqué les Action Man de tes frères/cousins/copains, pas pour les marier à tes Barbies non, mais pour les faire monter sur tes chevaux en plastique car eux avaient les bras et les jambes articulés qui permettent de prendre la bonne position à cheval ! Va faire un parcours de CSO jambes tendues comme Barbie toi...
Barbie à cheval, jouet des jeunes cavalières.
Et puis Barbie avait toujours des tenues très adaptées pour monter à cheval...
Crédit; thegloss.com

  • Tu as essayé de faire croire à tes parents qu'avoir son propre tapis est indispensable pour monter à poney, que tu ne pouvais pas continuer l'équitation sans et que même la monitrice l'avait recommandé. "Mais siiiiiiieuh regarde toutes mes copines en ont un !"
  • Tu as monté un shetland appelé Pompom, Chouchou ou Bouboule (ou un nom du genre, t'as pigé le truc).
  • Tu as trouvé un jour la corvée de ramassage de crottins drôlement excitante car enfin, on te donnait des responsabilités !
  • Grâce à toi, tes parents ont fait leur baptême des doigts-dans-la-bouche-du-poney-là-où-il-y-a-pas-les-dents pour mettre le mors, parce que tu trouvais ça "trop dégoûtant" ou tu avais peur de perdre une phalange dans ta tentative. Et puis "Papa il a de plus gros doigts, ce sera plus facile". 
  • Tu as connu les chevaux de clubs montés sans amortisseurs et à l'inverse les poneys montés avec des amortisseurs qui ressemblaient à des morceaux de mousse géants, façon mini matelas couleur éponge.
  • Quand on te demande "où sont les poneys ?", tu as une envie irrépressible de répondre en chantant "dans la fôoooret" !
  • Tu as été abonnée à des magazines comme "Fripon" et tu as déjà lu un Sheltie ou un Club du Grand Galop.
Tous les jeunes cavaliers ont un jour lu un magazine comme Fripon.
D'après le parquet, c'est la même personne qui a la Barbie et le magazine, hum hum.
Crédit: leboncoin.fr


  • Tu as créé un skyblog pour présenter ton écurie où tu recopiais la fiche SIF des chevaux et poneys du club (compétition club: oui, compétition amateur: non). Et gare à ceux qui voulaient copier ou piquer tes photos, tu défendais ta créations et tes montages à coup de brush gratuits bien kitsch corps et âme ! 
  • Avoir un poney figure au moins pour la 16ème fois sur ta liste de cadeaux de Noël. Oui, tu continues encore à le mettre, sait-on jamais, sur un malentendu et puis après tout ce temps, tes proches semblent ne toujours pas savoir lire...
  • Un jour, tu as fini par demander à passer à "double-poney" car faut pas déconner, tu es une grande fille maintenant. 


Si toi aussi tu t'es reconnue dans une des anecdotes de cette liste, tape dans tes mains et fais un tour sur toi-même dans ta chaise de bureau ! Non pour de vrai, viens le dire en commentaire et avant de prendre pour de bon une année de plus, partage aussi avec nous tes souvenirs de jeunesse équestre !







14 commentaires:

  1. Haha j'adore ! Sont chouettes tes billets d'humeur ! (même si j'avoue, je préfère les articles où on apprend plein de trucs !)
    Bon, en commençant à lire, j'avais un peu peur, parce que j'ai commencé l'équitation à 11 ans, à double poney, donc j'ai eu peur que tu me déprimes, tu vois, en me rappelant tout ce que j'ai raté.
    Mais en fait non, ça va ! Je suis rassurée, la plupart des points me correspondent aussi, donc je suis finalement pas un cas désespéré irrécupérable !
    J'veux dire, même si je montais à double et même parfois à cheval, j'avais la chance de pouvoir monter les shouetlands à cru de temps en temps.
    En fait, je dirais même que j'ai toujours recherché ce genre de moments parce que ça me manquait de pas avoir connu la même chose que les autres filles du club.
    Enfin bref, minute émotive terminée, j'ai moi aussi plein de super souvenirs à poney, et d'ailleurs, je monte toujours un double hahaha !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà, toi tu as décidé de rattraper le temps perdu en faisant de la résistance et en restant à poney ! ^^

      Et puis chaque parcours à chaque âge à ses propres caractéristiques donc même si tu n'as pas connu les années complètes à shetland petite, tu as vécu d'autres choses :)

      Supprimer
  2. Bon, d'abord sache que ce n'est pas parce qu'on a commencé l'équitation à 14 ans qu'on n'a jamais fait d'épervier à cru à Shetland! Voir même on peut avoir réussi à avoir l'air con devant des grosses de 6 ans parce qu'on s'est fait un peu embarquer au trot par la teigne de chouetteland qu'on montait pour le calmer et que "la monitrice elle a dit au pas!" (Oui, "embarquer au trot", on parle d'un shet quand même! )
    Et puis on peut être adulte et toujours considérer que les poons ça déchire tout plus que les grands chevaux. Na!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. *des gosses de 6 ans! Merci correcteur d'orthographe...

      Supprimer
    2. Merci pour le fou-rire "les grosses de 6 ans" ! ^^

      Un jour je parlerais des adultes toujours à poney. Car même si j'ai voulu passer à cheval, j'ai fait de la résistance aussi longtemps que j'ai pu avant de me laisser convaincre que ce serait génial. Mais ça me manque parfois les petits poneys et leur caractère bien à eux... Et le jour où j'achèterais, je n'exclue pas la possibilité de me laisser séduire par un petit PFS... ;)

      Supprimer
  3. Tu es fan d'équitation si toute l'année tu attendais la sortie du siècle au salon du cheval Porte de Versailles :P
    Que tu as toi aussi fait quasiment tous les ans l'initiation voltige sur les haflinger du salon !!
    Que tu rêvais de faire une colo cheval comme sur les magasines pour pouvoir nager avec ton cheval.
    Que tu écrivais des petits mots doux à tes parents pour dire "tu veux bien m'acheter tornade ?(mon poney préféré) répond par oui ou par non en cochant la case"
    Que tu voulais ce même poney haflinger pour avoir un vrai poney de Barbie !!
    Que toi ton kiff c'était pas d'avoir l'avion de Barbie, mais d'avoir la collection de tous les poneys en plastique de toutes les robes !!
    Que tu rêvais aussi de dormir toute une nuit dans le box de ton cheval préféré !!
    Que tes vacances préférées son celles où tu passais toutes tes journées au centre équestre à donner un coup de main (curer les box...) et en échange tu pouvais monter gratuitement l'après midi !!
    Tu rêvais d'avoir un casier comme les grandes pour mettre toutes tes affaires.
    Tu bavais devant le rayon équitation de décathlon !!
    Tu n'avais même pas envie de prendre ta douche et de te changer en rentrant du cheval car tu aimais trop cette douce odeur familière !!
    Tu voulais toi aussi devenir monitrice car tu étais tellement fan de la tienne !!
    Toi au lieu de dessiner des princesses tu dessinais des chevaux et en grandissant tu as même dessiner le plan de ton futur centre équestre !!
    Tu as toi aussi eu des montres et bijoux avec des fers et des têtes de cheval.
    Tu as toi aussi récupéré le fer de ton cheval préféré !!
    On t'a fait un million de fois la blague "moi j'aime bien le cheval, mais dans mon assiette" grrr !!
    En grandissant tu es devenu le cobaye pour tester et éduquer les nouveaux poneys du centre équestre !!
    Tu es devenu à ton tour le modèle des petits cavaliers^^
    Et pour finir ton film préféré est l'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux et quand tu le regardes encore aujourd'hui tu ne peux toujours pas t'empêcher de pleurer alors que tu connais toutes les répliques par cœur !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Wahou, ça c'est du partage de souvenirs ! :D

      Et je me reconnais dans quasi TOUTES ces anecdotes ! Le coup du casier... Tellement "bête" mais tellement vrai ! D'ailleurs dans le même genre, petite j'ai toujours rêvé d'avoir ma propre chambrière car c'est les "grands" qui longeaient les chevaux... Et j'ai réalisé ce rêve il y a quelques mois et j'étais trop excitée en passant à la caisse haha !

      Supprimer
  4. haha génial !! j'ai bien rit ! et c'est tellement ça !

    RépondreSupprimer
  5. Mouahaha génial je me suis reconnue dans beaucoup de tes paroles ^^

    RépondreSupprimer
  6. Je n'ai malheureusement pas eu la chance de commencer par du poney bien que j'aie commencé l'équitation à 8 ans. En effet, la proprio du centre équestre où j'étais détestait ces sales petits machins... résultat j'ai direct commencé sur des chevaux d'1m60 et 1m70. Après avoir passé presque 2 ans à me faire catapulter à presque chaque cours (je sais tomber à la perfection d'un cheval sans me blesser grâce à ça), j'ai changé de centre équestre et à 11 ans j'ai découvert les joies du poney... J'en ai tellement bavé avec les chevaux que je fais ma vie avec un poney maintenant. Et OUI ! Avoir 24 ans et faire du poney c'est compatible :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon Dieu, comment peut-on détester les poneys ?! C'est comme détester les chatons !

      Et oui, il n'est jamais trop tard pour faire du poney ! :D C'est super que tu aies enfin pu trouver ton bonheur grâce à eux !

      Supprimer
  7. Je ne me suis pas reconnue dans un point de ta liste, mais je me suis reconnue dans la liste ENTIERE ... Je crois qu'à ce point là c'est irrémédiable, je suis accro ^^ !
    En tout cas super cet article, et étant de crinière blonde moi aussi je te soutiens dans ta lutte pour prouver que nous sommes aussi capables de réflexions abouties (et de dire des absurdités aussi hein, soyons d'accord ;) )!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Copine blonde et qui se reconnait dans toute ma liste: serais-tu mon double ?!

      Merci merci ! :D

      Supprimer