2 déc. 2014

Les recettes de grand-mère pour soigner les chevaux.

Ce mois-ci je participe pour la première fois à "La Cavalcade des blogs", festival qui propose chaque mois un thème équestre sur lequel écrire. "Osteonimaux", organisatrice du thème de décembre, a proposé "Les soins et maladies" (voir l'article). Quand on pense à ce sujet, on imagine immédiatement vétérinaire, médicaments, seringues, et autres traitements chimiques. Mais on oublie souvent qu'avant toutes ces inventions, on utilisait des recettes de grand-mère parfois plus efficaces et naturelles !


Qui ne s'est jamais rêvée étant plus jeune en genre de cavalière "chamane" ou "sorcière vaudou" capable de soigner son cheval avec des plantes et épatant la galerie avec des pommades concoctées dans sa cuisine ? Ne mentez pas, je plaide aussi coupable ! Mon petit moi d'il y a bien 10 ans a ainsi passé des heures à fouiner sur des forums pour noter soigneusement les recettes de grand-mère et recettes maison des internautes pour soigner leurs chevaux. ATTENTION: ne les ayant jamais testées, je ne peux garantir leur efficacité mais il est toujours intéressant de voir leur composition et l'utilisation surprenante de certains ingrédients (coucou la tranche de lard !). De plus, toutes ces recettes ont été trouvées sur le net et sont donc bel et bien utilisées par quelqu'un.  

Soigner les chevaux par les plantes et des préparations maisons. Trucs et astuces pour soigner les chevaux.
Et en bonus, une photo du fameux carnet de recettes de grand-mère ! Ah la jeunesse...



Les recettes de grand-mère


  • Pommade pour toutes les plaies

100 gr de saindoux (ou vaseline)
100 gr de farine
100 gr de miel
100 gr de teinture d'iode

La pommade a un aspect noir peu ragoutant mais elle est réputée très efficace ! Et se conserve normalement plutôt bien.

  • Lotion pour soulager les démangeaisons

Dans 100 ml de gel d'aloé vera (pur ou à 99%), mélanger:
10 gouttes d'HE de lavande
10 gouttes d'HE de tea tree
5 gouttes d'HE de camomille romaine
5 gouttes d'achillée ou petite camomille
5 gouttes d'HE d'ail

A appliquer 1 à 2 fois par jour sur la zone de démangeaison pendant 3 semaines maximum.

  • Crème pour soigner les dermites

Mélanger dans l'ordre:
10 gr de souffre
4 cuillères à soupe d'aloé vera
10 gouttes d'HE de Tea Tree
5 gouttes d'HE de menthe
Quand tout est bien mélangé, rajouter 100 gr de vaseline.

Avant l'application, laver la zone atteinte au savon antiseptique et bien la sécher. Puis masser avec la pommade.

  • Huile et astuce pour de beaux sabots

Dans la même proportion mélanger:
- de l'huile de laurier
- de l'huile d'olive
- de l'huile de colza.

A appliquer sur les sabots pour une corne belle et souple. Pour finir le travail sur les pieds, frotter la corne avec un oignon pour la faire briller.

  • Pansement pour fourmilière

Mélanger dans des proportions égales:
- de l'HE de tea tree
- de l'HE de Geranium Rosat
- de l'HE de thym.

Remplir la cavité que forme la fourmilière de ce mélange et faire un bouchon de gaze. Changer le pansement 2/3 fois par semaine.

  • Pommade pour les crevasses et gales de boue

Mélanger de la vaseline, de l'huile de foie de morue et de la fleur de souffre jusqu'à l'obtention d'une pâte jaune un peu épaisse.

A appliquer matin et soir. Attention, l'odeur est très forte,il vaut mieux mettre des gants pour l'utiliser!



Les astuces de grand-mère


  • Pour les suros

Raser les poils de la partie atteinte. Mettre une tranche de couenne (lard) de bonne épaisseur sur le suros, en prenant garde à ce qu'elle soit un peu plus grande que lui pour bien l'envelopper, et recouvrir d'une bande. A renouveler jusqu'à disparition du suros. A savoir que la couenne empêche également les plaies de bourgeonner.

  • Pour les tendinites, membres engorgés et molettes

Prendre une feuille de chou, enlever la nervure centrale pour retirer de l'épaisseur, la placer sur la zone douloureuse et recouvrir de flanelle et d'une bande. Le chou va absorber l'excédent d'eau dans le membre et le dégonfler. Les feuilles de chou peuvent même être utilisées en prévention après un gros effort ou avant de longs trajets.

  • Pour les fourchettes pourries

Imbiber des cotons de liqueur de vilate ou de teinture d'iode et les coincer autour de la fourchette, dans toutes les cavités. A utiliser avec précaution car cette méthode assèche vraiment la corne !

  • Pour les lymphangites

Appliquer 20 min au moins 3 fois par jour des compresses de vinaigre chaud au niveau des grosses veines se situant au-dessus de la lymphangite.

  • Pour prendre du muscle

Pour aider son cheval à prendre en masse musculaire, ajouter du lait en poudre dans ses granulés (100 gr/jour).

  • Pour les yeux qui coulent

Frotter doucement les yeux avec une éponge imbibée de tisane à la camomille.

  • Pour refaire la flore intestinale

Après une maladie ou en cas d'ulcère de l'estomac: mélanger un yaourt (Yop ou Actimel) à la ration du cheval.

  • Pour les oligo-éléments

Ajouter un tube en cuivre dans son bac à eau permet d'apporter des oligo-éléments au cheval.

  • Pour garder un cheval noir... noir

Une cuillère à café de paprika par jour dans la ration permet à un cheval noir de garder sa robe couleur ébène même en été ! (Adieu les reflets roux !)


  • Pour faire repousser la crinière
Mettre une bonne noisette de Petrol Hahn (flacon vert) dans sa main et frotter les crins avec pour activer la pousse.



Le dernier mot Jean-Pierre…


Certaines de ces astuces sont relativement inoffensives et mériteraient d'être essayées à l'occasion. Si quelqu'un veut donc se lancer dans l'aventure ou bien connait une de ces recettes ou en a d'autres à proposer, qu'il se manifeste !

Cet article permet néanmoins de rappeler le pouvoir de la nature et des plantes, bien souvent négligé, mais qui peut être une solution douce à certains problèmes, voir le dernier espoir de traitement quand la médecine échoue. Un article un peu plus sérieux sur les plantes et aliments bénéfiques aux chevaux devraient donc voir le jour pour compléter cette approche de la santé et des soins.














.............................................A lire aussi sur le blog..............................................


9 commentaires:

  1. Hello !!
    Merci de ta participation=)
    Ces astuces et potions sont sympa =)
    J'avais déjà entendu parler du lards et du suros mais je doute un peut de cette efficacité !

    En tous cas j'adore, je pense en prendre quelques une, on ne sait jamais !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça a été avec plaisir ;)

      Ah c'est marrant de voir que quelqu'un d'autre a entendu parler du lard ! Mais du coup j'aimerai surtout savoir si quelqu'un a essayé, cette astuce doit bien venir de quelque part...

      Supprimer
  2. Les huiles essentielles, c'est super intéressant, mais j'hésite déjà à les utiliser sur moi parce que je ne connais pas bien leur effets, alors pas évident de les utiliser sur un cheval!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu ne les utilise pas purs (c'est-à-dire, sans les diluer dans un autre produit où là elles sont assez agressives), normalement il n'y a pas de soucis et pas de grands risques ;)

      A moins de faire une allergie mais là, ce serait vraiment pas de pot !

      Supprimer
  3. Je suis dubitative sur le paprika pour les chevaux noirs... Je sais pas si j'aurai le courage de tester (et surtout si le palfrenier de mon écurie voudra bien donner ça à ma juju !)
    Laura/Diara

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais que pour les plantes, comme les orchidées, on peut leur mettre du cuivre, des épices ect dans leur terre pour changer leur couleur (entendu de la bouche d'un fleuriste) et ça marche vraiment !


      Une cuillère de paprika, c'est pas si énorme mais c'est vrai que j'hésiterai aussi... Quoique je mets bien une dose généreuse de vinaigre de cidre dans les "rations" de ma DP alors...

      Supprimer
  4. Une petite astuce pour la gale de boue: mettre de la pommade au zinc à la place de la vaseline !
    Normalement destinée aux fessiers irrités des bébés, on a testé l'oxyde de zinc (marque Oxyplastine, 46% pommade) appliqué sur la peau rose comme sur les plaies (après désinfection): résultat impressionnant ! Cicatrisation rapide, repousse du poil dans la foulée et surtout ultra résistant à la boue ! Posé la veille, le lendemain la zone est toujours complètement imperméable et la pommade en place ! Elle résiste aussi à l'eau.

    RépondreSupprimer
  5. Du lait en p ... pour du muscle ? non mais ... -_-"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Oui pourquoi pas ;) le lait en poudre donne des protéines essentiel à la construction du muscle.
      A essayer ?

      Supprimer