14 déc. 2017

J'ai testé pour vous... être invitée aux Masterclass du Haras de la Cense !

Le 16 septembre dernier, j'ai eu la chance d'être invitée - oui oui, invitée genre comme une VIP - dans un haras et pas des moindres: celui de la Cense ! Grosse émotion, mon petit blog me donne accès à un événement auquel je voulais participer et comme c'est grâce à vous que j'en suis là, je vous raconte tout, même les coulisses, en détail !



Le Haras de la Cense en quelques mots


On ne va pas y passer 3 heures parce que je pense qu'on ne les présente plus, mais pour mémoire la Cense c'est:
  • Un lieu magnifique : le genre d'écurie que tu ne vois que dans les films, cet endroit où tu te dis qu'ils doivent passer la tondeuse tous les matins et avoir une armée de palefreniers cachés dans les buissons avec leur pelle à crottin tellement tout est carré et clean ! 200 hectares dans la forêt de Rambouillet, autant te dire qu'il te faut une voiturette de golf (ou un cheval, ça tombe bien) pour tout voir mais prenez le temps, ça vaut le détour ! Écuries, prés, manège, carrière, rond de longe, cross, tout cela bien conçu dans un bel écrin de verdure.
  • Une philosophie : en quelques mots: il faut comprendre le cheval pour qu'il nous comprenne et pouvoir lui apprendre des choses, connaitre sa vraie nature pour avoir les bons outils pour communiquer avec. Une approche éthologique qu'a fait sienne William Kriegel dans les années 90 après avoir rencontré les pionniers américains de cette équitation. Il décline alors cette philosophie cavalière où le cheval est au cœur de toutes les préoccupations en plusieurs éléments: un Bachelor of Science Natural Horsemanship aux Etats Unis avec l'Université de Dillon (Montana), une fondation dédiée à la transmission du savoir-faire en matière d’éducation de cheval et enfin le Haras de la Cense pour propager cette approche en France.
  • Une méthode : la désormais célèbre Méthode La Cense est un programme de formation à la fois du cheval et du cavalier, décliné en 8 Degrés d'exercices couvrant le travail à pied, en selle et en liberté. Elle se veut être un véritable outil d'apprentissage utilisable dans n'importe quelle discipline, et c'est d'ailleurs pour cela qu'elle a été déclinée en livre et en e-campus afin que chacun puisse l'adopter. Et on peut dire que ça a marché puisque la méthode La Cense est devenue une véritable référence en France en matière d'équitation éthologique.
Sculpture du Haras de la Cense.
Kikou l'écurie trop propre pour être vraie !



Les Masterclass, kézako ?


Les Masterclass ont lieu au cours des Rencontres de la Cense, un rendez-vous qui n'a lieu que tous les 2 ans mais qui rassemble la crème des cavaliers (acteurs, instructeurs La Cense, vétérinaires, ostéopathes, éthologues...) et un public européen pendant 3 jours. Le but des Masterclass est d'échanger autour du cheval et de la pratique de l'équitation: partage des dernières avancées en matière de connaissances équines, réflexion autour de grandes thématiques, présentation de recherches, méthodes, outils pédagogiques... Tout cela sous forme de démonstrations, conférences et expositions visant bien évidemment à mettre en lumière l'apport et les bénéfices de l'éthologie dans les pratiques équestres.

Cette année avait lieu la 16ème édition des Rencontres, centrée sur l'éducation (du cheval et du cavalier car bien sûr, l'un ne va pas sans l'autre !).
Au programme des Masterclass, côté démonstrations :
  • Préparer son cheval sur le cross
  • Présenter son jeune cheval en modèle & allures
  • Progresser avec le dressage
  • Révéler les talents du cheval de spectacle
  • Communiquer avec son cheval à pied
  • Prendre un bon départ avec son jeune cheval
  • Préparer ses premiers parcours
  • Optimiser sa performance à l’obstacle

Côté conférences:
  • « L’appareil respiratoire du cheval: performant mais fragile », par la vétérinaire Julie Dauvillier
  • « Respecter le bien-être du cheval dans la pratique sportive », par Déborah Bardou, éthologue à la FFE
  • « Hébergement et bien-être du cheval domestique », par les éthologues Hélène Roche et Anja Zollinger
  • « Découvrir le lien entre dentition et équitation », par la dentiste Morgane Pokoïk

Et enfin, accessible n'importe quand au cours de la journée, 400 m² d’exposition pour se mettre à la place du cheval et mieux le comprendre : le fonctionnement de ses sens, de sa digestion, de ses relations sociales, les maladies qui peuvent le toucher, comment gérer son environnement...

Affiches pour améliorer ses connaissances sur les chevaux lors des Rencontres de la Cense.
De grands panneaux pédagogiques sur différents thèmes...

Reproduction agrandie des organes internes du cheval aux Masterclass de la Cense.
... mais aussi des installations ludiques comme ici la reproduction du système digestif du cheval.



La Crinière Blonde aux Masterclass de la Cense: un heureux fiasco !


Non mais qu'on se le dise: il n'y a pas pire à inviter à un événement que moi ! Je sors mon article 3 mois plus tard, j'ai perdu les notes que j'avais prises ce jour-là, je suis arrivée à l’événement en retard, mon téléphone qui devait me servir d'enregistreur vocal car je comptais faire des podcasts m'a lâché (euh plan B ? Il ne me reste que mon appareil photo ?), j'étais tellement contente mais stressée par le fait d'être une invitée que je tournais dans tous les sens sans savoir où me poser et quoi regarder (efficacité = 0), j'ai harcelé Morgan qui s'occupait des invités pour savoir "T'es où ? T'as un chargeur pour mon téléphone ? T'as une prise pour brancher le chargeur de mon téléphone ? Je fais quoi ? Ils sont où les intervenants ? C'est à quelle heure le meet up ?" (ahah pardon et merci mille fois pour ta patience d'ange !), je n'osais pas aller aborder les professionnels qui étaient là, je suis aller au Meet Up des blogueuses à reculons en me demandant qu'est-ce que je foutais là à côté de nanas qui ont 50 000 abonnés (syndrome de l'imposteur, bonjour !). Bref, l'amateurisme dans toute sa splendeur et j'ai bien cru que j'allais repartir de cet événement sans matériel pour vous et sans en avoir profité !

Présenté comme ça, je fais donc une bien piètre invitée. Il faut dire aussi que c'est la toute première fois que j'étais invitée quelque part grâce à mon blog et c'était donc une grosse émotion ! Je ne savais pas non plus comment les choses allaient se dérouler et je n'étais pas préparée (psychologiquement surtout): repas offert, accès à la salle de presse, intervenants à disposition, on nous a vraiment déroulé le tapis rouge ce qui m'a mis une pression de dingue ! Moi qui débarquait avec mon sandwich, mon appareil photo et un calepin, je me suis sentie bête et toute petite face à ce traitement de princesse (et aux autres blogueuses/youtubeuses débarquées avec tout leur matos et des proches pour les épauler).

"Bonjour, je n'ai aucune idée de ce que je fais ici !" #touriste

Mais c'est aussi ce qui m'a fait me ressaisir: c'est une chance énorme que j'ai eu d'être invitée, moi, et c'est à vous mes lecteurs que je le dois ! Il était donc de mon devoir d'en profiter au maximum, en terme de plaisir et de rendu pour le blog. Alors j'ai respiré un grand coup, je me suis reprise en main et voilà ce que j'ai pu retenir de cette journée brouillonne mais au final géniale:

  • L'utilisation par la Cense du ponying au cours du débourrage. Une technique que j'ai trouvé intéressante et intelligente, qui consiste à monter un cheval et à prendre le poulain en longe. Il s'habitue ainsi à voir le cavalier en hauteur tout en étant rassuré par la présence de l'autre cheval. Le cavalier peut progressivement approcher sa monture du poulain et se pencher pour être bien au-dessus de lui et le caresser, lui parler et reproduire ainsi le positionnement qu'il aura en selle, sur son dos. Un travail préliminaire au montoir et aux premiers pas montés.
  • La découverte de l'Association pour le Développement des Sciences équines. Une sorte de projet participatif qui vient en soutien des recherches "officielles" sur nos chers équidés. Les membres de l'association élaborent leurs propres projets de recherche puis proposent aux adhérents qui le souhaitent de participer à toutes les étapes du processus. A l'inverse, un particulier qui souhaiterait mettre en place une petite expérimentation peut trouver de l'aide au sein de l'association, que ce soit en terme de matériel ou de connaissances. Car si l'association est ouverte à tous, elle est aussi accompagnée par de vrais chercheurs tels que Hélène Roche ! Bref, un beau projet qui fait avancer les connaissances sur nos équidés et qui est visiblement porté par des personnes aussi passionnées que sympathiques ! 
  • Le test des lunettes reproduisant la vision du cheval. En exclu pour les Rencontres de la Cense était disponible un prototype d'appareil, des sortes de grosses lunettes, reproduisant la vision du cheval par jeu de miroirs et de zones masquées. Il était possible de les porter et de réaliser un petit parcours d'obstacles pour mieux comprendre comment se repère le cheval. Et je peux vous dire que ce n'est pas du gâteau ! On ne voit rien directement devant soi à moins de baisser le nez: autant dire que les chevaux de dressage ne voient que leurs pieds et ceux d'obstacles les franchissent à l'aveugle en se reposant sur leur bonne (ou pas) estimation des distances et hauteurs. Tout ce qui passe derrière nous apparaît brusquement dans notre champs de vision sans réussir à bien déterminer si la chose est réellement derrière ou à côté, à moins là encore de bouger la tête dans tous les sens. Bref, après ce test, j'étais remplie d'indulgence envers nos braves chevaux et j'ai mieux compris combien leur vision est liée à la mobilité de leur tête.
Lunettes simulant la façon de voir des chevaux.
Pas le genre de lunettes qu'on ira porter à la plage mais qui
éclaire certaines réactions de Ponpon. 


  • Le Meet Up des blogueuses. A peine arrivée, encore en stress de tous mes petits soucis, j'ai croisé Crottins & Co et Anima Equi que j'ai salué du bout des lèvres (je pouvais pas faire plus, j'avais aussi le cœur au bord des lèvres ahah). Pour le Meet Up, j'ai eu le temps de me recomposer un masque plein d'assurance (enfin j'espère), qui s'est vite fendillé en me retrouvant face à toutes ces personnes que je ne connaissais pas (je vous ai déjà dit que je suis timide ?) et à la notoriété bien plus élevée que la mienne. Je me suis assise un peu gênée dans un coin, à me dire que ce n'était qu'un mauvais moment à passer quand mes sauveuses sont arrivées, à savoir Amélie de Georgette Mag et Pauline D'un Cheval L'Autre. Deux très bonnes rencontres, on ne se connaissait pas et on s'est retrouvées à rester toutes les 3 à discuter pendant toute la durée de ce Meet Up. Merci les filles d'avoir fait de cette rencontre redoutée un moment agréable ! C'était chouette de pouvoir échanger avec d'autres blogueuses et parler de nos petites expériences et anecdotes.
  • La rencontre et l'interview de professionnels. Enfin, l'expérience de la journée qui a mis le plus à l'épreuve mes nerfs (oui parce que jusque-là on était pas encore au max); le fait de pouvoir aborder si je le voulais n'importe quel intervenant, qui étaient tous avertis que des blogueuses étaient là et susceptibles de venir les questionner. Pour vous dire, j'ai faillis renoncer. Mais c'était une belle opportunité, je suis admirative des travaux d'Hélène Roche, l'éthologie la vraie ma passionne, alors j'ai pris mon courage à deux mains et je suis allée le cœur battant et avec des sueurs froides lui demander de la filmer. Même chose pour Morgane Pokoïk dont j'ai toujours adoré les démo au Salon du Cheval de Paris avec son poney Keineg, et qui présentait un sujet qui pour moi méritait d'être mis en lumière. Moi qui me faisait une montagne de les aborder, elles m'ont toutes deux répondu très simplement et gentiment et se sont prêté au jeu de bonne grâce. Je n'avais pas prévu DU TOUT de faire ces vidéos et je pense que ça se ressent dans la maladresse de mes questions (et le manque d'un trépied pour stabiliser l'image...) mais au final c'était un exercice aussi amusant qu'intéressant, les deux intervenantes ont été vraiment adorables et patientes (je les en remercie encore) et j'ai pris beaucoup de plaisir à monter la toute première vidéo de ma vie ! Même si maintenant je suis un peu gênée de vous la montrer alors je vais vite la publier et vous laisser la regarder avant de changer d'avis...





Le dernier mot Jean-Pierre...


Tout ceci n'est malheureusement qu'un résumé, déjà bien long, de ma journée à la Cense. Je les remercie encore une fois de leur invitation et de leur accueil impeccable, je ne m'attendais pas à tant ! C'était une superbe expérience dans un lieu magnifique, pleine de stress mais de belles rencontres, où j'ai beaucoup couru car malheureusement les démo et les conférences se déroulaient en même temps et j'aurais voulu tout voir. Ma curiosité envers la Méthode la Cense a été piquée et je vais très certainement m'y intéresser de plus prêt. J'ai beaucoup appris au cours de cette journée, qui a aussi été pour moi l'occasion de grandir dans mon activité de blogueuse en m'essayant à de nouveaux exercices. Certainement, je serais mieux préparée à l'avenir pour profiter d’événements similaires.

Je tenais à conclure en vous remerciant vous, mes lecteurs, lectrices, car c'est grâce à votre présence, votre soutien, vos encouragements que des opportunités comme ça me sont offertes. Merci merci merci ! <3















................................................Pour aller plus loin.................................................



.............................................A lire aussi sur le blog..............................................